Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 13:35

Construire sa perspective.

 

Pour commencer, je prends une feuille vierge, du layout 70g, il est déconseillé de prendre en dessous de 70 g car à partir de 60g, la couleur passe au travers et la qualité que possède ce type de papier à savoir économiser l’encre ne se fait plus avec un faible grammage.

 

Je commence toujours par tracer mon plan de travail à l’angle de la pièce, cela va permettre de centrer le dessin sur la feuille.

Les traits qui forment l’extérieur des objets ou des meubles sont souvent dessinés plus épais pour marquer le relief, un peu comme dans une bande-dessinée.

Les traits qui ne forment pas des contours mais des intersections sont tracés simplement.

Grâce à ce type de procédé, on a une impression de volume même avec un dessin en noir et blanc.

 

Le stylo que j’utilise est indélébile, c’est important car quand on pose la couleur dessus, l’encre noire ne déteint pas. Avec un stylo bille classique, lorsque l’on passe du feutre à alcool dessus, l’encre noire devient bleu et se mélange avec les autres couleurs.

 

Ici, la couleur n’est posée que pour les murs, le plan de travail, l’électro et les sols, les façades sont laissées blanches.

Chaque nuance de gris est décomposée en trois teintes une teinte moyenne qui sera la couleur dominante, une teinte plus clair pour faire les zones où va se poser la lumière et une teinte plus foncée pour faire les zones d’ombre.

On peut appliquer le même procédé pour toutes les couleurs.

 

La couleur est appliquée à la règle, de haut en bas pour faire les effets de brillance.

Ici, la couleur est faite au sépia et aux pastels secs, la couleurs est rehaussée au blanc (gomme).

La couleur de se dessin est faite uniquement au carré comté.

Repost 0
Published by Elise fossoux - dans dessin texte
commenter cet article
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 12:09

Construire sa Maison Container, la troisème édition.

Bonjour à tous,

c'est avec plaisir que nous vous annonçons la disponibilité de la troisième édition du livre "Construire Sa maison Container".

Pour cette nouvelle parution, nous avons rajouté quelques conseils supplémentaires sur ce type de construction, nous avons remis à jour quelques points techniques.

Et surtout, nous avons ajouté des photos de construction de maison container, nous avions beaucoup de demandes à ce sujet.

Il est disponible dans toutes les librairies ou en cliquant sur ce lien :

Construire Sa Maison Container, la troisième édition.

Bonne lecture !

Repost 0
Published by Elise fossoux - dans texte
commenter cet article
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 19:00

On vous souhaite un joyeux Halloween à tous !

Elise et Sébastien

Repost 0
Published by Elise fossoux - dans texte
commenter cet article
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 09:40
SEB Bonne année
SEB Bonne année

C'est avec joie que nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2016.

Que cette année vous apporte tout ce dont vous avez toujours souhaité.

Qu'elle donne aussi un peu d'inspiration pour vos futurs projets et ou travaux.

À Bientôt,

Elise et Sébastien.

Repost 0
Published by Elise fossoux - dans texte
commenter cet article
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 22:06
FREAKSHOW

La bande dessinée de Sébastien Chevriot, co-auteur de ce blog et mon compagnon sort fin janvier, son financement a été prolongé jusqu’à samedi.

Si vous n’avez pas encore investi dans une œuvre d’art, vous pouvez le faire avec Freakshow, un ouvrage unique sur un sujet très actuel : les zombies.

L’intrigue se situe dans une fête foraine dans un passé pas si lointain…

Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien :

http://www.sandawe.com/fr/projets-auto-finances/freakshow

Donnez l’opportunité à une œuvre d’art de voir le jour !

Participez à la création d’un ouvrage qui deviendra une référence en matière de zombies et de bande dessinée « noir au blanc »

Comment s’y prendre ?

C’est très simple, il vous suffit de cliquer sur ce lien :

http://www.sandawe.com/fr/projets-auto-finances/freakshow

puis sur le bouton « investir ».

Vous devrez vous inscrire pour devenir édinaute (éditeur par internet).

Une fois inscrit, vous aurez le choix entre plusieurs sommes à investir qui correspondent à différents bonus.

Le plus petit investissement est à 10€, il vous permet de participer à la création du livre.

Ensuite, on passe à 30€, à partir de là, vous investissez vraiment dans la BD, un exemplaire vous est dédicacé puis vous est envoyé à sa parution.

Il y a d’autres lots plus intéressants, à vous de choisir.

Mais n’oubliez pas, vous avez jusqu’à samedi pour avoir l’opportunité de participer à l’élaboration de cet ouvrage.

Bonne lecture

Repost 0
Published by Elise fossoux - dans texte
commenter cet article
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 16:41
dessin en perspective
dessin en perspective

J’ai régulièrement des questions sur la technique que j’utilise pour faire les dessins du blog.

Le but de cet article est d’expliquer cette technique pour que les personnes qui souhaitent l’apprendre puissent y avoir accès plus facilement.

La technique de perspective proprement dite se caractérise par des points de fuites.

J’utilise la plupart du temps deux points de fuite pour une vue étendue (la plus large possible).

De temps en temps, lorsqu’il faut représenter une pièce étroite comme par exemple une cuisine en couloir, j’utilise un point de fuite central (au centre du dessin).

Tous les traits du dessin (au-dessus) ont pour point de départ le point de fuite.

Comme on peut le voir sur le dessin, si on continue les traits des meubles en ligne imaginaires, on s’aperçoit qu’elles se rejoignent de part et d’autre du dessin, sur deux points de fuite.

La table à tracer

Pour utiliser cette technique plus facilement, j’utilise une table à tracer.

Les points de fuite y sont matérialisés sous forme de clous. Ceux-ci sont placés à une distance prédéfinie par le format de feuille que vous allez utiliser. Pour un format A A3, munissez-vous d’une planche de format A2, placer une feuille A3 au milieu de la planche. Le mieux est de positionner ses points de fuite à deux cm de part et d’autre de la feuille A3 sur une ligne située à peu près aux 2/3 du bas de votre feuille. Les points de fuite doivent être nécessairement sur la même ligne que les points de fuite, cette ligne se nomme la ligne de fuite.

TRACER

En dessous de la ligne de fuite, les objets tracés seront vus de dessus, au-dessus de cette ligne de fuite, les objets seront vus de dessous.

Lorsque vous tracez depuis le point de fuite de droite, vous allez la plupart du temps former les objets de gauche et il en est de même pour le point de fuite de gauche, on trace à droite.

Pour faire l’épaisseur des objets, on prend le point de fuite de droite pour la droite et celui de gauche pour la gauche.

La hauteur des objets se fait parallèlement à la hauteur de la feuille.

Pour que ce traçage soit plus facile, coller une règle de plus de 40cm en bas de votre planche pour pouvoir y faire glisser une équerre, qui vous facilitera le placement des hauteurs d’objets.

Les outils

Pour tracer, une équerre faisant plus de 50cm d’hypoténuse est plus pratique qu’une grande règle, elle permet de tracer les hauteurs plus facilement tout en étant très utile pour tracer depuis les points de fuite.

Une bonne équerre est une équerre à double rebord, ce qui permet à l’encre de ne pas s’étaler en dessous et de créer des pâtés, mais de rester sur les rebords.

Astuce, après chaque dessin, nettoyez votre équerre à l’alcool ménager, cela permet de ne pas salir les autres dessins avec les restes d’encre se trouvant sur les rebords.

La table à tracer évoquée plus haut permet d’utiliser les points de fuites et de tracer les hauteurs plus facilement.

L’Adhésif de peintre vous permet de positionner votre feuille durablement et que celle-ci ne bouge pas de place lorsque vous dessiner sans courir le risque de déchirer les extrémités de la feuille lorsque le dessin est terminé. Il est aussi conseillé de tracer l’emplacement de sa feuille sur la planche à tracer pour avoir un rendu homogène de dessins en dessins.

Le support

Le papier que j’utilise est du LAYOUT 70G. Celui-ci permet d’utiliser l’encre des feutres. Celle-ci ne traverse pas le papier layout alors qu’elle traverse le papier normal. Il permet aussi un meilleur rendu des couleurs. Ne prenez pas un papier faisant en dessous de 70g, il sera moins cher mais l’encre passera au travers et tous les côtés bénéfiques de ce papier ne seront alors plus utiles.

Les stylos

Je trace directement au stylo, j’utilise des stylos dont l’encre ne part pas lorsqu’on applique de l’encre à alcool par-dessus. Chaque marque de stylo est différente et elle ne convient pas forcément à tous les dessinateurs, c’est pour cela qu’il est nécessaire de tester vous-même les stylos pour choisir le vôtre. Pour cela, munissez-vous d’un marqueur à alcool et tester la résistance des différentes encres en magasin, vous choisirez ainsi le stylo qui vous conviendra le mieux. Les stylos ayant une bille trop grosse ont tendance à s’abîmer à force de frotter sur l’équerre et l’encre se repend ensuite de façon aléatoire, ce qui gâche le dessin. Les stylos à bille trop fine ont tendance à se boucher lorsque du papier vient s’y coller, les têtes trop fines ont tendance à se tordre à cause des contacts répétés avec l’équerre, à vous de choisir le juste milieu.

La couleur

La couleur est faite avec des marqueurs à alcool du type TRIA PROMARKERS COPIC TOUCH et bien d’autres… Personnellement, je les utilise tous. Les pointes de feutre des TRIA sont de loin les meilleures mais les stylos sèchent vite et ne contiennent pas beaucoup d’encre. Les COPIC est un bon compromis pour ce qui est du rapport qualité/prix. On peut trouver des recharge sur le net, la quantité d’encre dans les recharges permet de recharger plus de dix fois votre feutre, ce qui n’est pas le cas de tous les marqueurs. Les pointes de feutres peuvent s’acheter séparément, vous pouvez acheter d’autres formes que celles d’origine, ce qui est intéressant.

Comment choisir ses couleurs au début

Pour le dessin d’intérieur, vous devez réfléchir en termes de matière et d’ambiance.

Vous devez avoir trois teintes de bois déclinées en trois, teinte claire, moyenne, foncée (pour les reliefs).

Pour les métaux et les ombres, optez pour le gris toujours selon le même principe, choisissez un gris et prenez en deux autres, la teinte plus claire et plus foncée (trois nuances différentes).

Pour les gris le mieux est de prendre du gris moyen, gris bleuté et gris chaud (tendance taupe).

La couleur beige est souvent utilisée (prendre trois teintes différentes). Il en est de même pour le bleu, le vert, le jaune.

Pour les couleurs décoratives, il vous faut des couleurs fortes comme le rouge, le violet (prune) et toutes les couleurs du moment.

POSER LA COULEUR

Prenons exemple sur ce dessin. La couleur est posée uniformément à l’aide de l’équerre de façon verticale du haut vers le bas.

Les effets de matière du bois sont rendus avec la partie la plus fine du feutre, ici, les veinures sont faites de façon horizontales, elles ont aussi été faites à l’aide de l’équerre pour qu’elles aient un sens homogène et qu’elles respectent le principe de la perspective, pour rendre le dessin plus pro. Le côté de retour des meubles est souvent la partie plus foncée pour donner le volume.

Passez au stylo blanc, l’arrête des meubles et des tiroirs pour donner du relief.

Le parquet se travaille dans le sens des lignes de fuite pour donner une impression d’espace à la pièce que l’on dessine. Les reflets se symbolisent par des traits d’une couleur plus foncée placés verticalement sous les arrêtes des meubles ou des murs.

L’espace situé sous les meubles et juste en dessous des objets doivent être foncés au maximum pour renforcer l’idée de volume.

Le verre est rendu par le fait que les arrêtes de la vitres sont passées au bleu. Il en est de même pour le miroir, l’ensemble doit rester simple pour une impression de transparence.

Le carrelage du sol est coloré verticalement pour souligner l’effet brillant du sol. Le carrelage mural est coloré horizontalement car ses motifs sont majoritairement horizontaux, si les motifs étaient placés autrement, à la verticale par exemple, les carreaux auraient été colorés verticalement.

Repost 0
Published by Elise fossoux - dans texte
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 18:38
Projet Saint-Gobain-Dyson
Projet Saint-Gobain-Dyson

Nous avons eu le plaisir de participer à la présentation d’un projet architectural d’une qualité rare le projet 1, 2, 3 A Glass house, développé par les deux architectes Didier Fabrice Knoll, la société Dyson les spécialistes de la technologie basée sur l’air et ses applications au quotidien et la société Saint Gobain les leaders de l’habitat en matière de verre.

Dyson a fournit entre autre un nouvel objet de design qui sera sans doute l’une des inventions qui se multipliera au sein des foyers Le Dyson Airblade Tap, un mitigeur permettant de se laver les mains et de les sécher dans la foulée.

Saint-Gobain lui a apporté en plus d’un lieu d’exposition somptueux en plein Paris le verre qui a servi à la conception de la maison.

Le tout sous la tutelle de l’Agence Didier & Fabrice Knoll.

Le contraste entre le moderne et l’ancien présente un pont vers l’évolution de la maison et de sa conception cela est visible dans chaque point de la création de cette maison de verre mêlant de nombreux matériaux tel du verre sérigraphié à éclairages LED , verre bombé, du bois de recyclage et des objets de design tels des miroirs antibuée et la robinetterie lavante, séchante. Tout cela représente un projet passionnant sur l’avenir de l’habitat et sur les futurs éléments clés de celui-ci.

La présence de différents points au sein d’un espace plus global permettant de prendre le temps de la transition en passant d’espace en espace afin de changer d’activité de manière naturelle est selon les propres dire de l’architecte l’un des éléments importants de sa recherche.

Cette vision étant proche de notre vision du futur Habitat des « Maisons serres » que nous vous avons déjà présenté, il nous est apparu évident de vous présenter ce projet que vous pouvez retrouver à cette adresse :

Projet 1,2,3

A Glass house

4, passage Sainte Avoye 75 003 Paris

Metro Rambuteau, les halles

https://www.facebook.com/AGlassHouse?ref=stream

contact@aglasshouse

Exposition ouverte jusqu'au 25 Avril.

PROJET 1, 2, 3 A GLASS HOUSE
Repost 0
Published by Elise fossoux - dans texte
commenter cet article
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 22:18
cinéma et enfance

PriceMinister - Rakuten lance une campagne de soutien pour la merveilleuse association Les Toiles Enchantées qui sillonne les routes de France pour offrir aux enfants et adolescents hospitalisés ou handicapés des séances de cinéma dans leur établissement.

En publiant cette mini-interview sur mon blog, PriceMinister - Rakuten s’engage à faire un don de 15€ aux Toiles Enchantées qui offre gratuitement aux enfants et adolescents hospitalisés ou handicapés les films à l'affiche sur grand écran, comme au cinéma !

  • Quel est votre premier souvenir du cinéma ?

Elise : Le premier film que j'ai vu était les 101 Dalmatiens de Disney, c'était dans un petit cinéma de quartier pour les enfants de la maternelle où j’étais.

Sébastien : j'avais été voir la naissance du bébé schtroumpfs à noël je devais avoir 4ans

  • Quel est selon vous le meilleur film pour enfants de tous les temps ?

Elise : Pour moi, c'est Idiana Jones, l'aventure, des trésors...

Sébastien : très difficile je dirais plutôt un trio Mon voisin Totoro, Aladin et Retour vers le futur

  • Une machine à voyager dans les films vient d’être inventée. Vous avez la possibilité de vivre les aventures d’un de vos héros cinématographiques d’enfance, dites-nous qui ? (ex : Elliott dans E.T…)

Elise: Princess Leia dans Star Wars

Sébastien : Encore une fois impossible de me décider Luke Skywalker dans la saga Stars Wars et Marty Mac Fly dans retour vers le futur.

  • Dites-nous en une phrase pourquoi vous aimez les Toiles Enchantées !

Elise c’est une belle initiative qui amène de la joie à beaucoup on ne se rend pas compte que des choses simples peuvent devenir compliquées pour certains.

Sébastien : le cinéma a toujours été le moyen de s’évader de ses problèmes, le temps du film tout disparaît en offrant aux enfants et adolescents hospitalisés ou handicapés des séances de cinéma dans leur établissement il leur apporte un vrai réconfort leur donnant accès a un plaisir qui leur est moins accessible

Vous aussi participez à la chaîne de solidarité en participants à #1Blog1Séance http://bit.ly/1d7Og1o ou en faisant directement un don si vous n’avez pas de blog.

Repost 0
Published by Elise fossoux - dans texte
commenter cet article
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 15:18

Depuis deux ans beaucoup de personnes ont essayé de me contacter via messagerie Facebook à propos des maisons container.
Je viens de me rendre compte que facebook ne prévient pas automatiquement par alerte email.

Il y a plus de 200 messages sans réponses!
Je vais tenter de répondre à tous ces messages au mieux. Que les gens qui nous ont écrit ne s'étonnent pas s'ils reçoivent une réponse à un mail posté il y a longtemps.
Désolée pour ce retard :)

Repost 0
Published by Elise fossoux - dans texte
commenter cet article
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 22:24

1eclairage

Ambiance lumineuse.

Lorsque nous agençons un intérieur, nous prenons en compte l’éclairage à l’intérieur de la pièce. Chaque lampe a deux fonctions, une décorative et une autre selon son milieu d’implantation :

-elle est soit lumière d’ambiance (lumière tamisée colorés mise à des endroits stratégiques pour faire ressortir un espace), elle n’a pas la vocation d’éclairer mais d’apporter une touche lumineuse. Les lampes à poser ou les bâtons de LED cachés sous les meubles font partie de cette catégorie.

-Elle est soit lumière générale, elle va servir à éclairer l’ensemble de la pièce. C’est en règle générale un plafonnier.

-La lumière peut être aussi directionnelle, c'est-à-dire qu’elle va éclairer une zone en particulier pour pratiquer une activité (c’est le cas des lampes de bureau, de chevet, de lecture, de cuisine).

Ou éclairer un endroit précis pour le mettre en valeur (comme par exemple des spots orientables qui vont éclairer un meuble ou un tableau).

 

choisir une lampe passe par plusieurs étapes.

 

La pièce : on n'éclaire pas une chambre comme un salon.

 

On choisit l'emplacement, le coin, le centre, le bureau, le mur: le placement de la lampe est essentiel.

 

L'effet coloré de jaune très chaud au blanc néon se choisit avec les ampoules, 

il existe de grandes possibilités de coloration des murs, 

en créant une ambiance feutrée, électrique ou lumineuse.

 

La couleur de la lampe et son style donnent une volonté de fondre dans le décor ou d'attirer l’œil.

 

Pour ce qui est du design de votre lampe, celle-ci doit s’accorder avec le style et les couleurs de votre intérieur.

Nous nous servons beaucoup du site Lampcommerce.com car il propose une large gamme de produit du moderne au design et du traditionnel au chic. Il y a des lampes pour tous les goûts et surtout pour tous les intérieurs.

Il vous est possible de choisir votre futur luminaire en fonction de votre intérieur, vous y retrouverez les lampes à poser, les suspensions, les lampadaires, les murales ou lampes de travail. Quand vous avez choisi, regardez le catalogue en ligne, et vous trouverez sans doute votre modèle chez plusieurs grandes marques, il vous suffit alors de les comparer,  laissez vous guider.

 

 

Le budget est aussi un élément à prendre en compte selon la durée du luminaire, 

plus vous achetez un produit de bonne qualité, plus celui-ci résistera dans le temps. 

Attention aux petits budgets,les luminaires peuvent prendre feu si la qualité est mauvaise.

 

La lumière joue un rôle sur le moral, une chute de luminosité peut entraîner une déprime et bien que rien 

ne remplace la lumière du jour, des points lumineux intelligemment placés peuvent néanmoins compenser les baisses liées aux saisons. 

 

L'arrivée de l'automne sera suivie irrémédiablement par une perte de luminosité significative. 

C'est  le moment de s'interroger sur une redéfinition de la gestion des lumières à appliquer au sein

 de chaque pièce et procéder au rajout afin de permettre une transition cohérente et d'éviter une dépression hivernale.

 

PS : Les photos sur le site sont magnifiques et mettent vraiment les produits en valeur, ce qui permet à nos clients de mieux se projeter.

Repost 0
Published by Elise fossoux - dans texte
commenter cet article

Profil

  • Elise fossoux
  • Décoratrice étalagiste, j'aime mélanger les matériaux et les couleurs afin de donner ou redonner aux espaces intérieurs ou extérieurs une ambiance particulière. Je souhaite chercher de nouvelles tendances à travers le design d'intérieur.
  • Décoratrice étalagiste, j'aime mélanger les matériaux et les couleurs afin de donner ou redonner aux espaces intérieurs ou extérieurs une ambiance particulière. Je souhaite chercher de nouvelles tendances à travers le design d'intérieur.

Notre page Facebook : Construire sa maison container

Catégories